Accueil » Dernière Heure » GARR, apprend avec stupéfaction, la libération de douze présumés trafiquants, impliqués dans la traite des personnes à Kaliko Beach.

GARR, apprend avec stupéfaction, la libération de douze présumés trafiquants, impliqués dans la traite des personnes à Kaliko Beach.

17 mars 2017, 4:08 catégorie: Dernière Heure540 vue(s) A+ / A-

Le Groupe d'Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR), déclare apprendre avec stupéfaction, la libération de douze présumés trafiquants, impliqués dans la traite des personnes à Kaliko Beach où 33 jeunes filles mineures   se trouvaient enfermées dans une chambre de cet hôtel, le 5 février 2017.

Dans une note, le GARR se dit étonner que ces gens qui pratiquent la traite des personnes aient été libérés sans que justice ne soit rendue à ces mineures qui ont été recrutées, transportées et hébergées dans cet endroit, à des fins d'exploitation sexuelle.

L'Organisation qui fait référence à la loi du 2 juin 2014 en ses articles 11 et 12, portant sur la traite des personnes, condamne le comportement des autorités judiciaires haïtiennes pour n’avoir pas appliqué ladite loi.

Le GARR dénonce également le fait qu'aucune assistance n'a été apportée aux victimes ni aucun accompagnement n'a été fourni à leurs parents, rappelant au Comité national de lutte contre de la traite des personnes (CNLTP), la responsabilité qui lui incombe de garantir la protection des victimes de traite et de s'assurer que les criminels soient poursuivis par la justice.

Comments

comments

scroll to top