Accueil » Culture » Fribourg (Suisse) : Kettly Mars, ambassadrice de la poésie haïtienne

Fribourg (Suisse) : Kettly Mars, ambassadrice de la poésie haïtienne

01 octobre 2018, 8:03 catégorie: Culture3 387 vue(s) A+ / A-

Désormais tôt le matin on le ressent. L’air est désormais humide et froid. Les feuilles des platanes de la place du Bourg ont pris des couleurs. Le rouge et le jaune prédominent sur la palette de l’automne. A une dizaine de mètres du Café des Arcades, deux chaises orange se mêlent désormais aux scintillements arc-en-ciel de la saison. Elles sont estampillées du nom d’hommes et de femmes de plume. A ma grande surprise, un des noms me saute aux yeux : Kettly Mars ! Quelle surprise !?

En été 2017, à l’initiative d’un groupe de citoyens de la Ville de Fribourg, des chaises ont fleuri devant les commerces de ce quartier historique. Leurs objectifs : inciter la population ou les touristes, à prendre le temps de s’asseoir, de lire, de rêver, d’échanger et d’observer; bref de s’approprier l’espace public pour favoriser la cohésion sociale et contribuer à la vitalité du lieu. Satisfaits du bilan de la première édition, les organisateurs ont décidé de remettre ça. Cette année 50 chaises ont égayés le quartier. Elles sont installées les jours de beau temps, par deux ou par quatre, devant des magasins ou des immeubles. Les « bergers » et « bergères » participant, commerçants ou habitants, les rentrent le soir venu.

En résonance à la manifestation « La poésie, ça court les rues », qui a lieu au début du printemps, chaque chaise porte le nom d’un poète ou d’une poétesse devenant ainsi des ambassadeurs de la poésie. Agnès Jobin, animatrice de l’association « Semaines de la lecture » parle de coup de coeur pour les poèmes de Kettly Mars qu’elle a découvert par hasard, sur la Toile. A la lecture de « Dérive en rouge », elle n’a plus de doute. Kettly Mars doit désormais rejoindre le « panthéon » des écrivains de la chaise rouge de Fribourg. « Ces chaises basses me rappellent notre tradition haïtienne de lodyans et de tiré contes à la tombée du jour sur des petites chaises basses en bois et paille. Et mon nom figurant sur l’une d’elles est un fil tissé dans le grand canevas de l’amitié humaine » déclare Kettly Mars informée de cet honneur.

David Bongard

Comments

comments

scroll to top