Accueil » Economie » Le FPFH participe au 8e forum régional des FPF à Montevideo

Le FPFH participe au 8e forum régional des FPF à Montevideo

06 novembre 2017, 9:00 catégorie: Economie5 723 vue(s) A+ / A-

Les participants à la session plénière du 8e forum régional des Fronts parlementaires

contre la faim en Amérique latine et des Caraïbes,

du 25 au 27 octobre 2017 à Uruguay.

 

Du 25 au 27 octobre 2017, sous l’égide de l’Organisation des Nations unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), plusieurs députés (Tanis Tertius, Alfredo Junior Antoine et Myriam Amilcar) de la Chambre basse, membres du Front parlementaire contre la faim en Haïti (FPFH), ont représenté Haïti au 8e forum régional des Fronts parlementaires contre la faim (FPF) en Amérique latine et dans les Caraïbes, à Montevideo (Uruguay).

Un total de 19 pays disposant de Fronts parlementaires contre la faim, réunissant 100 parlementaires de la région de l’Amérique latine et des Caraïbes, ont échangé pendant trois jours, sur les défis et les contraintes de la lutte contre la faim dans ladite région. Cet espace de partages, de discussions et d’échanges a permis aux législateurs de convenir sur la nécessité d’orienter leurs actions dans la perspective d’améliorer les conditions de vie des pays identifiés comme étant les plus vulnérables face à l’insécurité alimentaire.

« La faim augmente tant en Amérique latine que dans les Caraïbes, ainsi que dans le reste du monde. Et avec cette hausse, une grave épidémie de surpoids et d’obésité gagne du terrain », a fait savoir la sénatrice mexicaine, Luisa Maria Calderon, coordonnatrice générale des Fronts parlementaires contre la faim en Amérique Latine et dans les Caraïbes, tout en soulignant l’urgence de redoubler d’efforts. « C’est précisément dans ce nouveau chemin que nous, les parlementaires, avons une profonde responsabilité », a-t-elle ajouté.

Lors de la présentation du Front parlementaire contre la Faim en Haïti (FPFH), le député Tanis Tertius, président dudit front, a mentionné les efforts en cours au niveau du Parlement haïtien, en vue de s’engager davantage dans la lutte pour l’amélioration de la sécurité alimentaire dans le pays. « Au niveau du Parlement, les pères conscrits commencent à prendre conscience de leur rôle majeur dans la lutte pour l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Haïti. Aujourd’hui, nous assistons à un éveil incarné par l’engagement de différents blocs politiques au sein du Parlement haïtien qui ont décidé de laisser de côté leurs intérêts de groupe, pour conjuguer leurs efforts, à travers une résolution ferme et inébranlable, dans la lutte visant à libérer Haïti de la faim et de la malnutrition », a-t-il indiqué.

Au terme du 8e forum régional, il a été convenu de mettre en oeuvre la stratégie « 100 territoires libérés de la faim », qui cherche à développer une législation adéquate, allouer des ressources suffisantes et formuler des politiques publiques focalisées sur chacun des 19 pays disposant d’un Front parlementaire contre la faim.

Par ailleurs, les parlementaires ont officialisé leur intérêt de réaliser le premier sommet mondial des fronts parlementaires contre la faim et la malnutrition, prévu en Espagne, dans le courant

de 2018.

Peterson Jean Gilles

Comments

comments

scroll to top