Accueil » Société » Un Forum de la Jeunesse pour discuter de la commune de Pétion-ville

Un Forum de la Jeunesse pour discuter de la commune de Pétion-ville

15 mai 2017, 9:48 catégorie: Société5 924 vue(s) A+ / A-

 

 

En présence d’une centaine de jeunes leaders d’associations communautaires et religieuses, de délégations des cinq sections communales de Pétion-ville, l’organisation Jeunes Volontaires de Pétion- ville (JVOP) a réalisé le 13 mai 2017, le premier Forum de la Jeunesse Pétion villoise. Cette activité qui s’est donnée pour objectif de permettre aux jeunes de discuter de la situation de leur commune afin de préparer un document portant leurs revendications, pour cette ville en passe de devenir le poumon économique de la République.

Plusieurs personnalités ont défilé sur le panel d’Iguana Café. Le directeur de publication du quotidien Le National, monsieur Jean-Euphèle Milcé versé dans la culture, comme premier conférencier intervenait autour de la question de loisir à Pétion ville. Refusant de s’enfermer dans le carcan facile faisant croire que cette commune est dépourvue d’espace de loisir, il plaide de préférence pour une démocratisation des espaces existants, qu’il estime favorables uniquement aux grandes bourses. En outre, il soutient l’idée de doter la commune de centres de loisir sain, tout en soulignant que Pétion-ville est l’une des communes les plus riches en espace de loisir. Ensuite, le sénateur Patrice Dumont, ne rechignant jamais sa présence à l’appel des structures de jeunesse, a échangé autour de l’engagement citoyen des jeunes. Le parlementaire comprenant la nécessité d’avoir des structures de la société civile fortes et responsables, particulièrement au niveau de la jeunesse, a par ailleurs souligné le devoir cardinal de chaque citoyen avisé de participer au choix de leurs dirigeants afin que seuls les plus aptes et patriotes arrivent au timon des affaires.

Avant les deux deniers intervenants, un Prix Fierté pétion-villoise 2016 a été décerné à Madame Odette Roy Fombrun qui fête ses cent ans durant l’année 2017. Plaque qui a été reçu par son représentant M. Jean Philippe Étienne qui en a profité pour rappeler le travail colossal de ce monument vivant dans le domaine du civisme depuis des années, et le dernier projet de la Fondation Odette Roy Fombrun dénommée Konbit Ayiti Pwòp. Signe de son dynamisme et de son sens patriotique. Un Prix Fierté Pétion-villoise 2016, catégorie jeunesse a été également décerné à Monsieur Fito Damour, pour son travail considérable aux côtés des jeunes de Pétion ville et de plusieurs personnalités publiques, spécialement dans la gestion des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC). Et, un denier Prix Fierté Pétion villoise 2016 dans la catégorie institutionnelle est réservé au club de football Don Bosco de Pétion ville.

 Les deux derniers panélistes, la Protectrice du Citoyen, Madame Florence Élie et l’entrepreneur Matthias Pierre sont intervenus à tour de rôle sur l’importance de la construction de modèle pour une meilleure Haïti et sur la question entrepreneuriale en Haïti. Si pour la responsable de l’Office de Protection du Citoyen (OPC) la question des droits humains est cruciale, l’entrepreneur Matthias de son côté n’a pas mâché ses mots pour critiquer certains choix politiques de l’exécutif en place puis, inviter les jeunes à mieux choisir lors des élections pour la véritable fondation de l’Être haïtien qu’il prône.

 Au terme de la journée, les participants laissaient transparaitre leur satisfaction et attendre le suivi, donc la préparation du cahier de charges découlant de cette première édition du Forum de la Jeunesse Pétion-villoise, organisée par l’association Jeunes Volontaires de Pétion ville (JVOP). Structure travaillant pour une implication responsable des jeunes de Pétion-ville dans la gestion de leur communauté depuis déjà cinq ans.

Stanley Augustin

Comments

comments

scroll to top