Accueil » Société » La FEPH met le cap sur la qualité de l’éducation

La FEPH met le cap sur la qualité de l’éducation

29 janvier 2018, 9:45 catégorie: Société4 524 vue(s) A+ / A-

Le président de la FEPH, Guilbaud Saint-Cyr.

 

La Fédération des écoles protestantes d’Haïti (FEPH) a procédé, le 26 janvier 2018, à sa 28e assemblée générale, autour du thème « un meilleur engagement des parents pour une éducation de qualité ». Cette assemblée, organisée à l’hôtel le Plaza, a été l’occasion pour les responsables de la FEPH de faire état du bilan de ladite fédération et de présenter leur plan stratégique de 2018 à 2023.

Cette 28e assemblée de la Fédération des écoles protestantes d’Haïti, organisée à l’hôtel le Plaza, s’est déroulée en présence, notamment, du président de la Fédération des écoles protestantes d’Haïti, Guilbaud Saint-Cyr, le numéro un de la Fédération protestante d’Haïti (FPH), Sylvain Exantus. Selon les responsables de la FEPH, 3000 écoles protestantes sont membres de cette fédération qui contient environ 300 000 enfants haïtiens.

Le président de la FEPH, Guilbaud Saint-Cyr, dit considérer cette assemblée comme un évènement de grande envergure. « C’est une obligation pour nous de nous réunir chaque année dans le but de communiquer nos différentes réalisations et notre stratégie pour le Nouvel An au grand public », a fait savoir le numéro un de ladite fédération, tout en vantant que ses réalisations pour ces cinq dernières années sont grandioses. En effet, informe-t-il, un grand nombre d’écoles protestantes ont été reconstruites à travers le pays. Il a également parlé de la qualité des écoles protestantes. Selon lui, la participation des parents dans l’éducation des enfants va donner une meilleure qualité dans les écoles protestantes d’Haïti.

Plus loin, le titulaire de la fédération des écoles protestantes d’Haïti a déploré la grève des enseignants dans les écoles publiques. « Il faut que les professeurs des écoles publiques trouvent de meilleurs traitements pour donner une éducation de qualité aux enfants », souhaite M. Saint-Cyr, tout en exhortant les institutions étatiques à prendre leur responsabilité pour le bon fonctionnement des établissements scolaires publics.

De son côté, le président de la Fédération protestante d’Haïti, Sylvain Exantus, se dit très fier de prendre part à cette 28e assemblée générale de la Fédération des écoles protestantes d’Haïti (FEPH). « Notre présence ici est de soutenir les actions de la fédération des écoles protestantes d’Haïti », a lâché le président de FPH. Il a parlé d’un ensemble d’efforts qui sont en cours pour l’amélioration de la qualité des écoles protestantes. Au fait, avance-t-il, une convention est signée entre l’État et la FEPH. Il appelle les autorités étatiques à soutenir les écoles protestantes au même rang que les autres établissements scolaires du pays. Ce qui, selon lui, va permettre aux institutions protestantes de donner un service de qualité surtout au niveau de l’éducation. Par ailleurs, Pasteur Sylvain Exantus s’est penché sur les rôles que doivent jouer les parents dans l’éducation des enfants. « Les parents ne peuvent pas laisser la responsabilité des élèves seulement sur les écoles. Ils doivent s’impliquer davantage », a-t-il déclaré.

Cluford Dubois

Comments

comments

scroll to top