Accueil » Sport » Élimination de la sélection haïtienne

Élimination de la sélection haïtienne

14 mai 2018, 8:30 catégorie: Sport5 396 vue(s) A+ / A-

L’équipe féminine haïtienne au stade Sylvio Cator./Photo : courtoisie : Infosporthaiti.

 

La troisième journée de la première phase des éliminatoires de la Coupe du monde France 2019 a rendu son verdict en défaveur de la sélection haïtienne qui, malgré le match nul 2-2, concédé face à la Jamaïque, n’a pas pu valider son billet pour le prochain tour.

Depuis le mercredi 9 mai 2018, le stade Sylvio Cator a été le théâtre de la première phase des éliminatoires de la Coupe du monde France 2019. Si les Grenadières n’ont pas enregistré de défaites dans cette compétition, l’unique score de parité 2-2, concédé face aux Reggae girls les exclut de la compétition en raison de la différence de buts en faveur de la Jamaïque.

Au prime abord, cette élimination précoce des filles de Stephan Défour dans la campagne éliminatoire France 2019 est due au résultat enregistré face au petit poucet du tournoi, la Guadeloupe. Cette dernière avait déjà encaissé 13 buts face à la Jamaïque, donc Haïti se trouvait dans l’obligation de marquer plus de buts pour pouvoir les devancer. En plus, l’on peut se permettre d’indexer le coaching, car les Haïtiennes, conscientes de l’enjeu, ont, de très tôt, réalisé l’essentiel, c’est-à-dire de dominer les Jamaïcaines, jusqu’à prendre l’avantage dans le match 2-0. À ce score, le coach devait empêcher l’affolement des filles.

Le match en détail

C’était dans un stade Sylvio Cator rempli, enflammé, sous les yeux du président de la République, Jovenel Moïse, de l’ancien président, Michel Joseph Martelly, que les Grenadières ont failli d’un cheveu réaliser un exploit. Des le départ, elles ont montré toute leur détermination à vouloir valider le billet pour la prochaine phase. Raison de plus, de très tôt, elles ont ouvert le score par l’intermédiaire de Melchie Daelle Dumornay, on jouait la 24e minute, et les Grenadières se comportaient très bien. Outre, les Jamaïcaines, menées au score allaient manifester la volonté de réagir, cependant elles allaient buter sur une équipe haïtienne bien appliquée. Au contraire, elles allaient encaisser un deuxième but deux minutes avant la pause, soit à la 43e minute suite à un bon tir croisé de Sherly Jeudy.

Affolées, désorganisées, les Haïtiennes allaient concéder la réduction du score contre le coup du jeu une minute plus tard, suite à une bévue défensive, par le dossard 18 de la Jamaïque, Carter Trudi, qui a gagné son duel face à Kerly Theus. D’où la première mi-temps s’est soldée sur le score de 2 buts à 1 en faveur d’Haïti.

Au retour des vestiaires, la rencontre a gardé son rythme. L’équipe haïtienne a affiché une discipline intéressante durant les cinq premières minutes de la deuxième période. En affichant visiblement la volonté de corser l’addition, elles ont beau tenter. Néanmoins, elles n’allaient pas pouvoir tenir face aux assauts des jaune et noir, qui, à la 65e minute ont trouvé l’égalisation sur un coup-franc bien botté par leur buteuse vedette, Shaw Kadija, qui profite entres autres d’augmenter son compteur à neuf réalisations dans la compétition.

Après l’égalisation, on a assisté à une équipe haïtienne avec la même motivation, mais incapable de concrétiser les nombreuses actions dangereuses orchestrées. Alors que les Jamaïcaines, satisfaites du score jouaient avec une discipline énorme dans l’objectif de conserver le score qui leur était favorable. En difficulté, Stephan Defour, le sélectionneur haïtien n’a pas pu faire les ajustements nécessaires pouvant changer les données au bénéfice des bleu et rouge. Au contraire, les changements opérés n’allaient rien apporter jusqu’au coup de sifflet final ou l’aventure des Grenadières s’arrête dès le premier tour.

Par ailleurs, dans l’autre rencontre programmée un peu plutôt, a vu la Martinique signer sa première victoire 3-0 aux dépens de la Guadeloupe, qui concède trois défaites dans la compétition et encaisse 27 buts.

En n’ayant pas validé l’unique billet pour la prochaine phase, la sélection nationale va devoir se contenter des prochains jeux centre-américains. Rappelons que la Coupe du monde de cette catégorie est prévue du 7 juin au 7 juillet en France.

Jessica Jean

Comments

comments

scroll to top