Accueil » Édito » Inaugurations ???

Inaugurations ???

17 juin 2015, 1:53 catégorie: Édito727 vue(s) A+ / A-

Sur fond de grandes cérémonies, le 14 mai 2015, le kiosque Occide Jeanty a été inauguré. Comme au temps de la dictature duvaliériste, une fournée d’élèves d’écoles publiques a été mobilisée. L’atmosphère était faite d’un gros soleil, de gros discours, de gros élans du cœur sur décibels en déchaînement ; tout cela, porté sur les tours de reins et l’enthousiasme du chef de l’État.

En temps normal et en toute logique, on inaugure un site, un lieu public quand il est fini, quand il est prêt à recevoir des évènements et à faire ce pourquoi il a été construit.

Visiblement, le kiosque Occide Jeanty n’était pas prêt à recevoir les pompes de son inauguration. À l’heure qu’il est, nous sommes en juin, on voit sans se forcer les yeux que les lieux sont toujours en chantier. Tracteurs, travailleurs, ingénieurs, un gros monde est au travail sur le site du kiosque qui a été pourtant inauguré.

Le ministère de l’Éducation nationale a du mal à faire tourner les lycées tant il y a des tensions ajoutées à des grèves d’enseignants qui se suivent à la chaîne. Ainsi, des jeunes dont l’État a la responsabilité de la formation sont en manque de plusieurs jours de cours ; des jours, des heures de cours que peut-être ils ne rattraperont jamais.

Le grand jour du 14 mai, alors qu’ils devaient être en classe, des centaines d’entre eux ont été drainées au Champs de Mars pour assister au spectacle du chef de l’État. Pour l’exemple, on a voulu leur montrer qu’il est possible d’inaugurer l’absence, le vide, l’incomplétude. Pour l’exemple, on a voulu leur faire comprendre qu’une journée de cours n’est rien devant la chance de se faire calciner au soleil au sein de ce qui est appelé à être un kiosque. Et aussi, le président dansait, ce n’est pas rien.

Quand on sait que le grand jour du 14 mai ramène l’anniversaire de la  prise de pouvoir du régime Martelly, on peut donc se laisser aller à comprendre que le kiosque a été inauguré dans une logique de marketing politique. On espère se tromper en osant ce propos. On ne peut pas, dans un pays, s’enfermer dans la propagande, faire de la propagande sa seule logique de gouvernance. Non, on ne fait pas cela à un pays qui a engendré Jean-Jacques Dessalines et Dominique Batraville.

Des rumeurs laissent entendre que le ciné Triomphe sera  inauguré ce vendredi 19 juin 2015. À plusieurs reprises, la date de l’ouverture au public de cette salle de cinéma a été annoncée pour être finalement repoussée. Les informations sur cette inauguration viennent chichement. On ne sait pas grand-chose sur la direction du ciné  Triomphe. Ces choses-là ne se parlent pas.

Espérons que pour l’ouverture du ciné Triomphe, on ne mobilisera pas tous les élèves des écoles publiques du pays ajoutés aux étudiants de l’Université d’État. Espérons que les 58 qui veulent faire le chef d’État ne partiront pas faire les comédiens et ne se mettront pas à inaugurer le néant à droite et à gauche. Ce n’est pas ainsi qu’on aime un pays.

Comments

comments

scroll to top