Accueil » Culture » Déjà dix ans de chanson pour Jean Jean Roosevelt

Déjà dix ans de chanson pour Jean Jean Roosevelt

15 octobre 2017, 8:08 catégorie: Culture5 655 vue(s) A+ / A-

Le chanteur Jean Jean Roosevelt au Vilatte.

 

Jean Jean Roosevelt a célébré les dix ans de sa carrière artistique sur la scène du restaurant Le Villate, dans la soirée du samedi 14 octobre 2017. L’événement baptisé : « Dix ans Jean Jean, dix nouveaux talents » fut l’occasion pour Jean Jean Roosevelt auteur, chanteur, compositeur, de rendre un vibrant hommage à son public qui lui a permis de tisser depuis une décennie les toiles de ses rêves en tant qu’ambassadeur de la culture haïtienne. Mais encore de présenter dix jeunes talents haïtiens qui représentent, pour lui, les plus belles promesses de la musique de notre pays.

Le spectacle « Dix ans Jean Jean, dix nouveaux talents » aura été un beau prétexte pour Jean Jean Roosevelt l’auteur de l’album : « Ma direction » de présenter dix jeunes artistes haïtiens : Censiny, Prisca, Claudia B., Brusly, Gueldy Neyou, Jeffté, Yanny et Roberts, Florwing O. bourrés de talents qu’il a dénichés dans les quatre coins du pays. Ces dix jeunes artistes haïtiens, dont le plus jeune 14 ans, représentent le futur de la musique haïtienne et sont parmi les plus beaux échantillons de tous les jeunes qui sont dans le pays, selon les dires du chanteur

« En dix ans j’ai beaucoup voyagé, j’ai réalisé quatre albums et connu les grandes scènes des plus grands festivals internationaux et reçu plusieurs prix qui honorent ma passion pour la musique. Mais partout où je passe, je porte Haïti dans mon coeur. À travers des spectacles réalisés dans nos villes de province ou en tant que membre de jury de concours de chants, j’ai rencontré ces jeunes avec qui j’ai produit un album à l’occasion de mes dix ans de carrière. Ce sont des jeunes talentueux. J’ai décidé de les encadrer. Chacun a un album en préparation. Déjà les vidéoclips des chansons interprétées sont disponibles sur les réseaux sociaux. Ce soir, ils vont vous donner la preuve de leur ambition. Je vous demande de les soutenir et commencer à suivre leur cheminement (…). Cet album est une approche du vivre ensemble, toutes les tendances musicales sont représentées. De jeunes artistes issus d’horizons divers ont apporté leur grain de sel dans ce projet ».

Accompagnés de sept musiciens et deux choristes, les dix jeunes artistes portant tous des maillots dessinés avec l’effigie de leur mentor ont interprété des chansons gravées sur cet album. Prisca, la chanteuse qui a représenté le secteur évangélique a gravi la scène, la première. Elle a interprété la chanson « Map pase » et une chanson puisée dans le répertoire évangélique. Sansiny un ancien du concours Digicel Stars a levé le niveau du show en interprétant « Travay » et « Tout le monde chanté » une chanson antillaise. Yanni et Roberts, frère et soeur, ont gravi à leur tour le podium.

Le public n’a pas caché sa satisfaction. Les deux jeunes artistes ont revisité « la Bohème « de Charles Aznavour et « Mistè Lanmou » de Yanick Etienne après avoir interprété en duo « Qui répandra » une chanson gravée sur l’album de Jean Jean Roosevelt. Claudia B., originaire de Jacmel, l’une des choristes de Jean Jean Roosevelt, s’est illustrée dans « Ne m’appelle plus » et « Sometimes I Love you ». Les solos de guitare dans cette composition étaient remarquables. Ils étaient légers comme des arpèges. Neyou Bastien, une autre artiste mince et élancée, mais avec une voix puissante, a interprété la chanson « Meli Melo » et la composition « Parle-moi » de Isabelle Boulay. Gueldy, issu de la commune de cité Soleil, a charmé l’assistance dans « Ne les écoute pas » et « Kenbe rèd pa moli » de Saël.

Les autres interprétations de Jephté venu du Cap-Haïtien, le show de tambour de Brusly et Sandrine Alexis qui a interprété « Fòw tande » et « Kite mwen ale » de Lionel Benjamin, étaient aussi très appréciées. Florwen, représentant du secteur Vodou dans ce projet, a aussi interprété une chanson de l’album avant de terminer avec « Imamou lèlè o » de Boukman Eksperyans.

Tous les artistes sont reconnaissants envers Jean Jean Roosevelt, ils l’ont remercié pour son encadrement et son accompagnement. Yanny et Roberts ont fait savoir au journal Le National que « ce concert est un premier pas vers une belle aventure qui n’est pas prête de finir ».

Schultz Laurent Junior

Comments

comments

scroll to top