Accueil » Sport » Début timide des Grenadières, la Jamaïque lamine la Guadeloupe

Début timide des Grenadières, la Jamaïque lamine la Guadeloupe

10 mai 2018, 8:09 catégorie: Sport11 464 vue(s) A+ / A-

La sélection nationale sénior au stade Sylvio Cator.

 

Dans le cadre de la première phase des éliminatoires de la Coupe du monde France 2019, la sélection haïtienne était opposée à celle de la Martinique, au stade Sylvio Cator, le mercredi 9 mai 2018. À l’issue de ce match, les Haïtiennes se sont imposées 2-0 et pointent à la deuxième place. Tandis que dans un match facile, la Jamaïque a laminé la sélection guadeloupéenne 13-0.

Malgré la conjoncture du match, jouer en mi-semaine n’a pas empêché les mordus du ballon rond de se déplacer pour supporter les Grenadières. Sous les yeux de plusieurs cadres du football haïtien, à l’instar de Philippe Vorbe, ancienne gloire du football haïtien, les coéquipières de Batcheba Louis ont livré un match de qualité face à la Martinique. Toutefois, le score 2-0 reste insuffisant compte tenu du résultat du premier match remporté sur le score de 13-0 par la Jamaïque.

Les Grenadières, dès la 3e minute, ont déclenché les hostilités par l’entremise de l’expatriée Ali Donya Salomon suite à une passe lumineuse de l’arrière latérale droite, Ruthny Mathurin. Après ce but qui a ébloui le stade Sylvio Cator, les filles de Stephan Défour ont réalisé une quinzaine de minutes étincelantes. Elles ont montré leur supériorité face à leurs adversaires. À la 15e minute, la capitaine, Batcheba Louis, a converti en but son tir du pied droit consécutif à une bonne passe de Sherly Jeudy. 2-0.

Même si les Grenadières n’ont pas pu trouver d’autres failles dans la défense martiniquaise, elles ont offert des phases de jeu spectaculaires. À maintes reprises, elles ont tenté de nombreux tirs lointains, notamment ceux de Melchie Daelle Dumornay, Kethna Louis, dossard 20, auteure d’un très bon match. Mi-temps 2-0.

À la reprise, les Grenadières, à travers ses différents changements opérés, ont trouvé plus de stabilité. Surtout en défense, avec la permutation de Kethna Louis qui a laissé sa place dans la charnière centrale pour se placer à l’aile gauche. Néanmoins, de manière offensive, la sélection haïtienne a été globalement inefficace, car, il était facile d’investir la surface de réparation de l’équipe adverse sans pour autant catapulter le ballon aux fonds des filets gardés par Guacide Céline, portière martiniquaise.

En effet, malgré le maigre score, les Bleu et rouge ont enregistré leur première victoire dans la compétition. Une victoire qui met les représentantes de la FHF dans l’obligation de battre la Guadeloupe par un score large.

Dans l’autre rencontre qui opposait la Jamaïque au petit poucet de la compétition, la Guadeloupe, les Jaune et noir, sans grand effort, ont malmené les Guadeloupéennes 13- 0. Cette victoire est ponctuée par la convaincante performance de Shaw Kadja qui a marqué dix buts dans le match, se donne automatiquement la première place du classement des buteuses.

Pour l’entraîneur américain, Stéphane Défour, l’objectif est atteint, car le plus important c’est d’obtenir une première victoire. Toutefois, il promet d’apporter les corrections nécessaires afin de pouvoir contrecarrer les adversaires restantes.

Quant à la capitaine, Batcheba Louis, elle a dédié son but (deuxième) à l’ex-capitaine Soveline Beaubrun absente la compétition en raison d’une fracture au pied droit. Elle a, par ailleurs, remercié les supporters qui ont fait le déplacement, tout en leur promettant le meilleur pour le prochain match.

Le coach martiniquais. Johann Noël, lors de son l’intervention, a félicité la sélection haïtienne qu’il estime meilleure à la sienne. Il a avoué que son équipe n’est pas encore à la hauteur des Grenadières, mais il croit pouvoir le faire dans les prochaines années.

La première journée de la première phase des éliminatoires de la Coupe du monde de France 2019 a respecté la logique. La prochaine journée est programmée pour le vendredi 11 mai 2018 au stade Sylvio Cator avec deux rencontres au programme, d’abord la Martinique s’est opposée à la Jamaïque à compter de 16 h. Avant que les Grenadières se mesurent à la Guadeloupe à 18 h 30. La dernière journée est prévue pour le dimanche 13 mai 2018 avec notamment le match phare entre Haïti et la Jamaïque (18 h 30).

Jessica Jean

 

 

Comments

comments

scroll to top