Accueil » Economie » La CPSA présente son rapport annuel de 2017

La CPSA présente son rapport annuel de 2017

12 mars 2018, 8:10 catégorie: Economie15 698 vue(s) A+ / A-

Les responsables de CPSA lors de sa 66e assemblée générale.

 

À l’occasion de la 66e assemblée générale de la Caisse populaire de Sainte-Anne (CPSA), les responsables de ladite institution ont présenté, le week-end écoulé, dans les locaux de Sainte Rose de Lima, le rapport de l’année dernière.

Plusieurs centaines de membres de la Caisse populaire de Ste-Anne ont pris part à la 66e assemble générale le dimanche dernier. Au cours de cette assemblée, les responsables ont profité de l’occasion pour présenter leur rapport annuel de 2017. Ce rapport a été approuvé par tous les membres. Selon les données disponibles à travers ce rapport, au 30 septembre 2017, l’actif total est estimé à 186.2 millions de gourdes avec une croissance de 24% par rapport à l’exercice précédent.

« Les disponibilités sont de 56 millions de gourdes et représentent 30.1% de l’actif. La porte-feuille de crédit net de la caisse a connu une augmentation assez significative de 40% », lit-on dans ce rapport. Selon les responsables, cette croissance est due en grande partie au développement de nouveau crédit en partenariat avec des institutions qui appuient techniquement les caisses populaires.

« Le portefeuille de crédit brut a crû de 32.5 millions de gourdes pour l’exercices passant de 85.9 millions à 118.4 millions de gourdes. La couverture totale du portefeuille est de 10.2 millions de gourdes ce qui ramène le taux de rétrocession à 58% contre 52% pour l’exercice précédent », a mentionné le rapport annuel de 2017. Par ailleurs, la CPSA a enregistré 19.6 millions de gourdes au cours cet exercice. Selon les données fournies par les membres de l’administration de la CPSA, l’épargne des membres s’élève à hauteur de 119 millions de gourdes avec une progression de 19.7% au 30 septembre 2017.

Au niveau des revenus nets, seulement 2.5% de croissance de la CPSA. « Les dépenses d’exploitation ont subi une augmentation de plus de 6 millions de gourdes soit 46% par rapport à l’exercice précédent. Cette augmentation est due, d’une part, à des dépenses d’assurance au profit des dirigeants, des employés et des biens de la caisse à l’ouverture du service des relations publiques et de marketing », fait-on savoir à travers ce rapport.

D’après les responsables de la CPSA, l’année dernière l’assemblée générale avait approuvé positivement pour la distribution de ristourne d’un fonds à des fins sociales. En ce sens, avancent-ils, ces dispositions ont eu une retombée positive sur l’augmentation peu significative de 5%. « Malgré tout, au 30 septembre 2017, l’avoir de la caisse s’élève à 42.7 millions de gourdes. Cette somme représente un ratio de capitalisation 23%, dépassant largement le minimum exigé par la Banque centrale (BRH) », a-t-on mentionné dans ce rapport annuel.

Le président de la CPSA, Rony François, se dit satisfait du rapport annuel de 2017 de son institution. « Le mouvement des Caisses populaires d’épargne et de crédit (CEC) est aujourd’hui en pleine expansion et constitue un pilier moins important dans le secteur socioéconomique haïtien », a-t-il fait savoir. Pour lui, le mouvement de la caisse populaire et la CEC s’inscrit dans une logique d’innovation pouvant faciliter une nouvelle perception de l’inclusion financière de toutes les catégories sociales du pays.

Par ailleurs, il a donné les principales activités de la CPSA. Car, dit-il, le crédit et l’épargne sont les deux principales activités de la CPSA. « Le compte d’épargne des membres a accusé au 30 septembre 2017 un montant global plus de 119 millions de gourdes révélant une progression de 20% par rapport à l’exercice passé. Relativement aux crédits accordés, le coût de plus de 108 millions de gourdes accuse une croissance de 40% en comparaison avec l’année 2015-2016 », a ajouté le numéro un de la CPSA. Il appelle aux membres de la CPSA de bien utilisé leurs crédits. Aussi, avance-t-il, cela va empêcher aux jeunes de laisser le pays.

Selon les dires des responsables de la CPSA, l’administration de ladite caisse se propose pour l’exercice 2017-2018 d’améliorer la performance financière de cette caisse populaire.

À noter que la CPSA compte 22 mille membres actifs et 67 ans d’existence.

Cluford Dubois

Comments

comments

scroll to top