Accueil » Sport » La Concacaf livre son verdict

La Concacaf livre son verdict

11 octobre 2017, 7:15 catégorie: Sport16 947 vue(s) A+ / A-

Roman Torres, euphorique après avoir qualifié son pays (Panama)

pour la coupe du monde 2018 .photo : lucarne-opposee.fr.

 

Plusieurs confédérations ont bouclé, le mardi 10 octobre 2017, la phase régulière des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 qui se tiendra en Russie. Après une dernière journée historique et de polémique, le Panama a pris le troisième billet de la zone Concacaf aux côtés du Mexique et de Costa-Rica.

À l’issue de la journée qualificative de la Coupe du monde, le mardi 10 octobre 2017, on connaît désormais 23 des 32 équipes qui participeront à la Coupe du monde 2018. À la dernière journée de la Concacaf, les supporteurs ont été témoins de deux événements historiques, la qualification du Panama et l’élimination de la sélection américaine.

Grande première pour la Marée rouge

La sélection panaméenne jouait son dernier match à domicile, au stade Rommel Fernandez, contre le Costa-Rica. Les joueurs entraînés par le Colombien Hernán Darío Gómez ont remporté la rencontre sur le score de deux buts à un (2-1). Le premier but de la formation receveuse a été entaché de polémique. Il a été visible sur les ralentis que le ballon n’a pas franchi la ligne de but.

Grâce à ce succès, les Panaméens ont décroché le troisième billet disponible de la zone avec un total de 13 points en dix rencontres. Ils devancent la formation du Honduras et des États-Unis respectivement quatrième et cinquième. Si les Honduriens auront l’opportunité de décrocher leur billet qualificatif dans un barrage contre l’Australie, les Américains sont, quant à eux, éliminés.

Au lendemain de la première qualification du Panama pour la Coupe du monde, le président du pays, Juan Carlos Varela, a décrété un jour de congé pour fêter l’exploit de la sélection communément appelée la Marée rouge.

Un match décevant des Américains face au Trinidad

Parallèlement à la qualification du Panama, la sélection américaine a été définitivement mise à l’écart de la prochaine Coupe du monde. Les coéquipiers de Christian Pulisic, buteur dans le match, ont baissé pavillon 1-2 en terre Trinidadienne sur un but salvateur d’Alvin Jones à la 37e minute.

En dix matches, les Américains n’ont engrangé que 12 petits points, et terminent en cinquième position, insuffisants pour garantir leur voyage russe en juin de l’année prochaine. C’est la première fois que les Américains vont être absents d’une phase finale de Coupe du monde depuis le mondial mexicain en 1990.

Les autres qualifiés de la Concacaf sont le Mexique et le Costa-Rica qui occupent les deux premières places de la zone avec 21 points pour les Aztèques et 16 pour les « Los Ticos », la sélection nationale du portier du Real Madrid, Keylor Navas.

Au total, 23 équipes ont déjà validé leurs billets au Mondial russe. Il s’agit de l’Allemagne, l’Angleterre, la Belgique, l’Espagne, la France, l’Islande, la Pologne, le Portugal, la Russie (pays hôte) et la Serbie en Europe. Les deux représentants africains qualifiés sont l’Égypte de Mohamed Salah et le Nigéria.

La Conmebol comptera sur ses ténors, le Brésil et l’Argentine, ainsi que l’Uruguay et la Colombie. Tandis que l’Asie aura l’Arabie Saoudite, la Corée du Sud, l’Iran et le Japon.

Les autres qualifiés seront connus d’ici à la prochaine journée de la FIFA en novembre prochain.

Kenson Désir

Comments

comments

scroll to top