Accueil » Culture » Collège Saint François d’Assise : « Drapo m nan », la chanson primée au concours de musique sur le drapeau

Collège Saint François d’Assise : « Drapo m nan », la chanson primée au concours de musique sur le drapeau

16 mai 2018, 8:40 catégorie: Culture9 394 vue(s) A+ / A-

Les interprètes de la chanson « Drapo m nan » du collège Saint-François d’Assise.

 

Le collège Saint François d’Assise, via ses élèves du nouveau secondaire trois A, a remporté la troisième édition du concours de musique sur le drapeau organisé depuis tantôt trois ans par le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP). La chanson : « Drapo m nan », oeuvre collective de Lyne Neuralie Orismé, Gueïsha Emmanuel, Jessica Orilas, Billiada Elias, Bjolée Badio, écrite en créole et composée de quatre couplets et un refrain, est une façon pour les élèves du collège Saint François d’Assise de montrer que le drapeau représente leur fierté et leur espoir.

Dans la chanson : « Drapo m nan », les auteures ont exprimé à l’encre forte tous leurs ressentis vis-à-vis du bicolore haïtien créé à l’Arcahaie le 18 mai 1803. À travers cette composition, elles ont traduit leurs états d’âme pour dire ce que le drapeau représente dans leurs vies et ce qu’il doit représenter dans la vie de tous les Haïtiens natifs natals.

« Mwen reve yon peyi ki pa nan patipri / yon sosyete ini kote tout moun va souri/

Anba menm drapo ki fè yo kwè nan lavni/ble e wouj se amoni/se ou, se mwen, se li. »

Plus loin, elles ont chanté haut et fort, le refrain suivant :

« Drapo m nan se tout sa yo pat vle wè/ drapo m nan se tout sa yo pat vle kwè

Drapo m nan reprezante nan m mwen/ ou mèt touye m l ap rete nan mwen »

Dans cette composition, les filles du nouveau secondaire trois A du collège Saint François d’Assise ont voulu insuffler le patriotisme chez les Haïtiens. Pour Billiada Elias, la chanson : « Drapo m nan » est un beau prétexte pour dire simplement, peu importe ce qui peut nous arriver dans la vie, le drapeau haïtien flottera toujours dans toute sa splendeur dans nos vies, a-t-elle fait savoir dans un entretien accordé au journal le National. « Nous étions très motivées à participer à ce concours », a révélé Gueïsha Emmanuel. « Mis à part notre intelligence et notre talent, nous étions heureuses de représenter notre école et de montrer aux Haïtiens le sentiment patriotique qui gît en nous », a-t-elle ajouté.

Pour Lyne Euralie Orismé, invitée à réagir sur ce que le drapeau représente dans sa vie, elle a expliqué que le drapeau haïtien est toute sa fierté. Il représente son histoire et le symbole de liberté de ce peuple auquel elle appartient.

Soeur Nicole Moreau, titulaire du nouveau secondaire trois A, s’est dit heureuse et satisfaite du fait que son école a remporté la troisième édition du concours de musique sur le drapeau. Enregistrée au studio de l’Institut français en Haïti (IFH), la chanson : « Drapo m nan » a eu l’unanimité des membres du jury composés des artistes BIC, Tamara Suffren, Bélo, Raoul Denis Junior, entre autres.

À l’Arcahaie, le 18 mai 2018, les gagnantes du concours vont interpréter le chant en présence du président de la République et des membres de son administration notamment. Mélomanes à leurs heures perdues, certaines de ces filles ont rêvé de faire carrière dans la musique. Ayant pour modèles Jean Jean Roosevelt, Rodrigue Milien, Darline Desca, Donaldzie Théodore, Tamara Suffren, ce concours, selon elles, a été une occasion favorable pour extérioriser leurs talents. Elles ont profité de l’entretien réalisé avec le journal Le National pour remercier les filles de leur promotion, la direction de leur école, le corps professoral et les membres de leurs familles qui les ont encouragées à participer à la troisième édition de ce concours de musique sur le drapeau déroulé sous le thème : « Drapo n se fyète nou, Ayiti se pa nou, an n mete men ».

Schultz Laurent Junior

Comments

comments

scroll to top