Accueil » Actualité » Collecte de redevances d’eau d’irrigation

Collecte de redevances d’eau d’irrigation

01 juin 2017, 11:29 catégorie: Actualité3 249 vue(s) A+ / A-

Des agriculteurs lors du lancement de la collecte des redevances.

 

Avec le support logistique de l’USAID, le directeur exécutif a.i du Centre rural de Développement de Montrouis(CRDDM), Jean Junior Auguste, a procédé au lancement de la collecte des redevances dans les six périmètres irrigués de Délugé et de Bois Neuf, le mercredi 31 mai 2017. Ce programme vise à encourager les planteurs à payer les taxes d’eau d’irrigation, dans le but de disposer de fonds devant servir à l’entretien à la réparation des berges de canaux d’irrigation et permettre aux agriculteurs de produire davantage, dans une perspective de relance de la production nationale.

C’est en présence de diverses autorités dont l’un des maires assesseurs de la commune de Saint Marc, Frantz Ulysse, du député Samuel D’Haïti, du directeur des infrastructures agricoles du ministère de l’Agriculture ,des Ressources naturelles et du Développement rural, Montès Charles, des planteurs de la sixième section de Délugé, le directeur exécutif a.i. du centre rural de développement de Montrouis, Jean Junior Auguste, a procédé au lancement de la collecte des redevances dans les six périmètres irrigués de Délugé et de Bois Neuf, le mercredi 31 mai 2017.

 Ce programme vise à encourager les planteurs à payer les taxes d’eau d’irrigation, qui permettront aux membres de l’association des irrigants de la côte des Arcadins (AICA), gérant de ces fonds, d’avoir les ressources financières nécessaires pour entreprendre des travaux de réparation des berges de canaux d’irrigation afin d’augmenter la production agricole.

Avec le support financier de l’USAID, des subventions ont été accordées à l’AICA pour sécuriser les infrastructures agricoles et renforcer la capacité de six associations gérant les périmètres irrigués, a expliqué, le directeur de l’exécutif ai de CRDDM. Des travaux de protection d’infrastructures agricoles ont été réalisés : environ 6000 mètres linéaires de berges ont été protégés, 8750 plantules ont été mises en terre et cette année 8000 plantules seront mis en terre, 2600 mètres cubes de seuil de pierre sèche et 260 mètres cubes en gabions sur 4000 mètres linéaires de ravines pour protéger le système d’irrigation en plus de formation pour les membres des associations d’irrigants, a avancé Mr AUGUSTE qui a annoncé l’achèvement de ce projet dans les jours à venir.

 Pour continuer ce travail et faciliter que les planteurs prennent en charge ce programme pour le paiement des taxes d’eau d’irrigation, les responsables de l’USAID ont remis des matériels, équipements de bureau et un système d’énergie solaire au responsable de l’AICA ainsi que le service d’un secrétaire pendant six mois.

 Le président de l’Association des irrigants de la côte des Arcadins, Émile Wilherme a indiqué que plus de 24 policiers d’eau sont déjà déployés dans les six périmètres pour sécuriser et éviter des conflits entre les planteurs dans le cadre de la distribution de l’eau.

Il encourage les planteurs à acquitter cette redevance annuelle qui est de mille gourdes pour un carreau de terre, cinq cents gourdes pour un demi- carreau de terre et deux cent cinquante gourdes pour un quart de terre.

 Signalons que les planteurs avaient cessé de payer cette redevance depuis la chute de Jean Claude Duvalier en 1986.

 Nixon Deneus

Comments

comments

scroll to top