Accueil » Economie » La CCFEH lance son premier forum économique féminin

La CCFEH lance son premier forum économique féminin

24 octobre 2017, 7:47 catégorie: Economie9 082 vue(s) A+ / A-

Daniella Jacques, présidente de la CCFEH

entourée de différents partenaires

lors du lancement officiel du premier forum économique féminin./Photo Romaric Fils-Aimé.

 

La Chambre de Commerce des Femmes entrepreneures d’Haïti (CCFEH) a procédé, le mardi 24 octobre, au lancement officiel de la première édition du Forum économique des femmes haïtiennes (FEFHA), autour du thème « les femmes, moteur du développement durable en Haïti ». Cette activité, lancée au Centre convention de la Banque de la République d’Haïti (BRH), se donne pour objectif d’engager une réflexion dynamique sur le rôle des femmes dans les activités économiques pour la création d’emplois et de richesses en Haïti.

Le lancement de cette première édition du forum économique a eu lieu, en présence, notamment, des femmes entrepreneures haïtiennes, de l’ambassadeur du Canada en Haïti, André Frenette, de la directrice de l’IDEA international, Marie Laurence Jocelyn Lasègue, de l’attachée économique de l’ambassade des États-Unis en Haïti, Melissa M. Sandoval la représentante du ministère à la Condition féminine et aux Droits de la femme. Durant deux jours, les 24 et 25 octobre 2017, ce forum s’articule autour d’ateliers, de rencontres, de conférences-débats, de témoignages de femmes entrepreneures, de foires et aboutira à une résolution pour l’adoption d’un consensus national pour la promotion de l’entrepreneuriat féminin sur le territoire national dans les domaines porteurs de production de richesse du pays.

Dans ses propos d’introduction, la présidente de la CCFEH, Daniella Jacques a, du coup, salué et remercié les représentants de différentes institutions ayant rendu possible la tenue de cet événement alléchant pour les femmes entrepreneures haïtiennes. « C’est un honneur pour moi d’ouvrir officiellement le premier forum économique des femmes », lâche la présidente de la CCFEH, soulignant que ce symposium est un espace d’informations, d’échanges d’expériences et de débats sur l’apport des femmes dans l’économie d’Haïti. Daniella Jacques laisse entendre que l’apport des femmes à l’économie est immense, poursuivant que l’implication des femmes dans l’économie garantit la réalisation des droits de l’homme et est également un outil efficace de lutte contre la pauvreté. Elle demande aux femmes de se battre, de s’engager et d’agir pour une meilleure intégration des femmes dans l’économie haïtienne.

L’ambassadeur du Canada, André Frenette, de son côté, présente le forum organisé par la CCFEH comme un grand succès. Il a avoué que cette chambre de commerce est un partenaire d’importance pour l’ambassade du Canada, car, dit-il, la vision de ladite chambre coïncide avec l’une des priorités de l’ambassade du Canada et du gouvernement canadien. Selon lui, l’autonomisation des filles et des femmes est une bonne chose et une question des droits humains. Pour clore ses propos, il en profite pour dénoncer les violences et les problèmes dont sont souvent victimes les filles et femmes.

Pour sa part, l’attachée économique de l’ambassade américaine en Haïti, Melissa M. Sandoval se dit honorée de pouvoir participer au lancement du premier forum économique de la CCFEH. Selon elle, les femmes haïtiennes jouent un rôle essentiel dans la société haïtienne et dans la croissance économique. Mme Sandoval souligne, par ailleurs, que la responsabilité des femmes au point de vue financière est pour le maintien de l’égalité des sexes et du développement durable.

Ainsi faut-il rappeler que les femmes représentent 46,4 % de la population économiquement active, selon le quatrième recensement général de la population et de l’habitat.

Cluford Dubois

Comments

comments

scroll to top