Accueil » Société » Catholic Relief Services lance le projet « Repons »

Catholic Relief Services lance le projet « Repons »

14 décembre 2017, 10:04 catégorie: Société6 054 vue(s) A+ / A-

Les responsables de Catholic Relief Services lors du lancement du projet

“Repons”, le jeudi 14 décembre 2017./Photo : Lesly Dorcin.

 

Catholic Relief Services (CRS) a lancé, le jeudi 14 décembre 2017, à l’hôtel Montana, le projet dénommé « Repons ». Ce projet, financé par l’USAID et la World Vision, entre dans le cadre du « renforcement des capacités de gestion administrative et programmatique des organisations communautaires et confessionnelles pour permettre à ces organisations de terrain de gérer, de mettre en oeuvre et de rendre compte directement des projets d’intervention rapide de manière responsable, transparente, et équitable ».

Le projet « Repons » va s’établir dans les dix départements du pays. Selon les responsables du projet, « Repons » aura permis de renforcer les capacités de 400 dirigeants d’organisations communautaires et confessionnelles et de 480 fonctionnaires élus et nommés du gouvernement de la République d’Haïti de la protection civile (DPC) et des municipalités locales pour fournir des services d’urgence en cas de catastrophe naturelle.

Toute une pléiade d’activités est prévue dans le projet « Repons » parmi tant d’autres. Ce projet prévoit de « renforcer la capacité technique des organisations communautaires et confessionnelles afin de répondre aux urgences à travers des formations, du mentorat et un accompagnement avant, pendant et entre les interventions, de faciliter les relations de travail entre la DPC, les fonctionnaires et les organisations communautaires et confessionnelles (OCC) pour les aider à mieux coordonner et à coopérer pour améliorer les interventions d’urgence. »

Selon le Système national de gestion des risques et désastres (SNGRD), le projet prévoit, entre autres, d’« organiser des formations qui augmenteront la compréhension sur les rôles et responsabilités des OCC, les structures et les processus de la DPC. Ce projet vise à mettre également en place un Fonds d’intervention d’urgence (FIU) à la disposition des organisations communautaires et confessionnelles afin de leur permettre de développer une meilleure capacité de recherche des financements externes de sources diverses ».

Le représentant du CRS en Haïti promet d’accompagner la population haïtienne dans les enjeux relatés par elle-même et de travailler en parfaite collaboration avec tous les Haïtiens à travers le projet « Repons ». Christopher Bessy soutient que ce projet peut donner à Haïti un environnement fort capable de répondre aux catastrophes naturelles. M. Bessy réitère l’engagement de l’institution qu’il représente à travailler main dans la main avec tous les Haïtiens en vue de bâtir une société plus forte. Il en a profité également pour remercier le peuple américain pour son support à ce projet, tout en exprimant son impatience à travailler avec les collaborateurs dudit projet.

Le directeur du ministère de l’Intérieur et des Collectivités territoriales (MICT), également présent à la cérémonie de lancement, promet par son institution l’accompagnement du projet « Repons » dans toute son intégralité. Car, affirme Fednel Monchéry, ce projet est très important pour le pays.

Le projet « Repons » va durer 24 mois (septembre 2017 — septem­bre 2019) et coûtera 3, 172, 596 dollars US selon les responsables du projet. 10,810 personnes auront à bénéficier de ce projet : 880 béné­ficiaires directs (400 leaders et em­ployés d’OCC, 480 fonctionnaires élus et nommés) et 8,830 bénéfici­aires indirects (autres membres des organisations renforcées).

Cluford Dubois

Comments

comments

scroll to top