Accueil » Culture » Carnaval 2018 : Mirebalais veut grossir les rangs

Carnaval 2018 : Mirebalais veut grossir les rangs

07 février 2018, 9:00 catégorie: Culture12 854 vue(s) A+ / A-

Quelques membres du comité du carnaval de Mirebalais lors d’une conférence de presse.

 

Depuis quelques années, de plus en plus de communes du pays organisent des festivités carnavalesques. Et la ville de Mirebalais veut grossir les rangs. Contrairement aux autres communes, la Mairie de Mirebalais organise son carnaval à la même date que la ville de Port-au-Prince, qui accueille cette année le carnaval national les 11, 12 et 13 février 2018. Le Carnaval de la cité Benoit Battraville se déroulera autour du thème « Tèt ansanm pou Mibalè pi bèl ».

Pendant les 3 jours, un seul char musical investira le macadam de Mirebalais. Pas de groupes musicaux sur le parcours. Cependant, six disc jockeys, les plus populaires de la ville, seront aux platines pour faire bouger les carnavaliers. Outre ce char musical, des bandes à pied, des raras, et des chars allégoriques prendront aussi part à ces festivités.

Lochard Laguerre, l’édile de Mirebalais veut projeter une autre image de la ville lors de ces festivités. En conséquence, il interdit aux Dj’s de jouer n’importe quelle chanson sur le parcours en parodiant la décision de la Marie de Port-au-Prince. « Les activités commenceront à partir de 16 heures et prendront fin à 2 h, nous allons mettre un accent particulier sur les déguisements et les prestations des rues qui traduiront l’histoire du Plateau central, notamment notre bataille contre l’occupation américaine », a fait savoir Edson Gérôme, Responsable de communication du carnaval.

Le carnaval de Mirebalais, qui aura lieu à la même date que celui du carnaval national, manque de planification et faute de moyens. L’année prochaine est promet d’être meilleure. Mirebalais aura son carnaval une semaine avant le carnaval national, selon l’animateur de l’émission de variétés musicales sur radio Panic FM.

Le comité est composé de Denise Jérôme, coordonnatrice, Tenior Guerrier, coordonnateur adjoint, l’homme d’affaires Malerbe Pelette, trésorier, professeur Marconi Medor, l’homme d’affaires Yves Germain, des animateurs de radio Edson Gérôme et Jhaman Télémaque qui s’occupent des relations publiques. Le comité organisateur dispose d’un budget d’environ 3 millions de gourdes (3, 000. 000.00) pour réaliser cette grande manifestation culturelle.

D’après un membre du comité « Auparavant, les carnavaliers dans tous les recoins du pays se dirigeaient vers Port-au-Prince pour les réjouissances carnavalesques. Mais ces dernières années la donne a changé. Les ambianceurs de certaines communes du pays ont droit aussi de danser dans leur commune. » La Mairie de Mirebalais emboite aussi le pas en offrant aux habitants de la commune l’ambiance du carnaval. Toutefois, le comité met l’accent sur les réalisations futures. « Mirebalais organisera un carnaval qui a l’ambition d’attirer beaucoup de touristes », argue-t-il.

Richard ALEXANDRE

Comments

comments

scroll to top