Accueil » Economie » Caraïbes : des produits confectionnés à partir des déchets de poissons

Caraïbes : des produits confectionnés à partir des déchets de poissons

02 août 2016, 8:50 catégorie: Economie3 717 vue(s) A+ / A-

Haïti ne profite pas assez de ses ressources halieutiques.| Photo: biodiversitemarineguadeloupe.
wordpress.com

 

Selon des professeurs de l’Université des Nations unies, des produits peuvent être fabriqués à partir des déchets de poissons. « On observe déjà ce niveau de créativité dans les Caraïbes », a déclaré Milton Haugton, le directeur exécutif du mécanisme régional pour la pêche dans les Caraïbes (CRFM) qui est une organisation intergouvernementale dont la mission est de promouvoir et faciliter l’utilisation responsable des ressources halieutiques et d’autres ressources aquatiques afin d’engendrer des bénéfices économiques et sociaux pour la population actuelle et future de la région.

 

Dans un pays comme Haïti où la pauvreté bat son plein (on rappelle que plus de 58 % des gens de la population sont en situation de pauvreté), toute stratégie devrait être envisagée et mise en œuvre en vue d’assouvir la faim de la population, y compris la prise en charge du secteur de la pêche. D’ailleurs, après Cuba, Haïti est l’un des pays disposant des plus vastes côtes.

 

La Jamaïque comme d’autres pays de la région caribéenne a su exploiter ses ressources de manière plus ou moins efficiente. Elle consomme à peu près 37,5 kg par année alors que la consommation moyenne d’Haïti est de 3,5 kg, selon l’agronome Jean-Rusnel Étienne. À noter que la Jamaïque possède une population estimée à 2.726 millions d’habitants (Banque mondiale, 2015) alors que celle d’Haïti s’évalue à 10.71 millions (Banque mondiale, 2015). Une autre façon de dire comment la Jamaïque profite de ses ressources aquatiques contrairement à Haïti.

 

Selon l’agronome Jean-Rusnel Étienne, Haïti a une capacité limitée en ce qui a trait à l’industrie de la pêche avec une flotte contenant à peine 300 unités. La modernisation du secteur n’a pas lieu et Haïti a tendance à importer de plus en plus les produits halieutiques pour satisfaire la consommation locale faute de vision, de considération pour le secteur, ajoute-t-il. Pourtant comme la Jamaïque, d’autres pays des Caraïbes font des efforts dans ce domaine du secteur primaire de l’économie en y créant des valeurs ajoutées. Dans le cadre du programme de formation de l’Université des Nations unies pour les agents économiques du secteur, des professeurs comme Dadi Kristofersson, Ogmundur Knutssonet Thor Asgiersson se sont rendus au Suriname. Ils ont également pris avec eux une gamme de produits que l’Islande (un pays attaché à l’Europe) fait à partir de déchets de poissons.

Pourtant, Haugton observe déjà cette créativité dans la région caribéenne quand il a déclaré ceci : « Je suis allé à El Salvador récemment et j’ai été surpris de voir qu’ils faisaient des biscuits et des repas pour les enfants avec de la farine dérivée des déchets de poissons qui devaient être mis au rebut », dans le journal électronique « caribbeanwes » faisant la promotion de la région. « Des viscères de poissons sont utilisés pour fabriquer des produits cosmétiques et pharmaceutiques — des produits de très haut de gamme — et de plus en plus, les entreprises utilisent des enzymes de poissons pour faire des crèmes et des lotions dans d’autres endroits des Caraïbes », a-t-il poursuivi.

 

« Des pays comme le Suriname, le pays d’accueil de cette formation, essaient de s’y mettre et étudient les moyens qu’ils peuvent mettre en place pour créer des produits locaux viables à substituer aux importations qu’ils font dans le domaine », selon ledit journal. Haughton déclare que les CRFM et les États membres (Anguilla, Barbuda, Bahamas, etc.) doivent faire beaucoup d’efforts pour promouvoir l’approche de la chaîne de valeur de la pêche et de l’aquaculture. Le CRFM, a-t-il poursuivi a l’intention d’aider en termes d’appui institutionnel, au renforcement des capacités et de sensibilisation nécessaires. 

Harrios CLERVEAUX

Comments

comments

scroll to top